Conservateurs

E200 Acide sorbique

Dans la même famille et avec les mêmes utilisations le Sorbate de potassium (E202) et le Sorbate de calcium (E203)

L'acide sorbique est un inhibiteur des levures. On l'a d'abord utilisé pour limiter les problèmes de refermentation du vin. C'est aujourd'hui l'un des plus courants des additifs alimentaires. Il permet de lutter contre l'apparition de moisissures dans les produits où il est présent.
Origine : à l'origine tiré des baies immatures du sorbier, il est maintenant produit par synthèse.

Utilisation : conservateur (antifongicide)

Présence : très utilisé, surtout dans les produits sujets aux moisissures. La liste de ses utilisations est longue : pain préemballé, sauces de salade, ketchup, moutarde, mayonnaise. De même, saucissons, saucisses à cuire, produits à base de viande de volailles, produits à base de poissons, légumes marinés, produits à base pommes de terre ou de tomates, salades préparées, soupes instantanées, concentrés, margarine, produits dur à base de lait, fromage, fromage blanc, yaourts aux fruits, confiture, gâteaux. Parfois en confiserie et dans des boissons.
On le trouve fréquemment dans le vin, associé au dioxyde de souffre (SO2) dont il permet de réduire les doses.

Risques connus : Il est réputé comme l’un des conservateurs les plus inoffensifs. Mais comme tous les acides, dans des cas très rares, il peut déclancher des réactions allergiques et d'hypersensibilité (urticaire).
Attention, dans la même famille, le sorbate de potassium (E 202) est soupçonné en quantités très importantes de provoquer des dommages cellulaires pouvant aller jusqu'au cancer.

Autorisation : autorisé en France sous certaines conditions (de quantité en particulier)

Alimentation biologique : n'est PAS autorisé dans les produits biologiques

Régimes spéciaux : d'origine végétale et maintenant de synthèse, cet additif elle est compatible avec l'alimentation hallal, casher et végétarienne.