Magazine

Abus de langage

Génie du marketing, qui parvient à nous faire croire à la supériorité d’un produit, uniquement par un artifice de syntaxe. Deux exemples :

  • Le jus de fruits 100 % pur jus : un pur jus ne peut contenir que 100 % de jus, une évidence. Mais la mention sur les emballages fait mouche. Le consommateur achetant systématiquement les produits estampillés « 100 % pur jus ».
  • Le coeur de filet : le filet est pour tous les animaux dont il peut provenir, une pièce allongée, souvent ronde (sauf pour les volailles où il est plus plat) et de faible diamètre. Utiliser le coeur du filet n’aurait donc aucun sens. L’homogénéité de la pièce fait que le coeur de filet… n’existe pas !