Anti-oxygène

E228 Sulfite (ou Bisulfite) acide de potassium

Comme les autres additifs de la famille des "soufrés", il est produit à partir de la combustion du souffre additionné, ici de potassium. Sur les étiquettes, il est souvent indiqué sous la mention "dioxyde de soufre".

La famille des additifs soufrés comprend :

  • E220 Dioxyde de soufre
  • E221 Sulfite de sodium
  • E222 Bisulfite de sodium
  • E223 Métabisulfite de sodium
  • E224 Métabisulfite de potassium
  • E225 Sulfite de potassium
  • E226 Sulfite de calcium
  • E227 Bisulfite de calcium
  • E228 Bisulfite de potassium

Utilisation : de la famille des conservateurs, utilisé également comme antioxydant.

Comme tous les sulfite, il limite ou anile le développement des bactéries, des spores et des moisissures. Il réduit ainsi le processus d'oxydation et de brunissement des aliments. Il est utilisé parfois comme agent de blanchiment.

Dans l'estomac et l'intestin, il détruit l'acide lactique et favorise le développement de bactéries (du genre Desulfibrio) qui se nourrissent de produits sulfurés.

Présence :

Comme toute la famille des dioxydes et des sulfites on le trouve dans 61 groupes alimentaires.

Les plus concernés sont les purées en poudre, les chips, les fruits secs (surtout les abricots), les préparations apéritives à base de poissons et de fruits de mer, les préparations à base de fruits et de légumes, les jus de fruits, la moutarde et le vin.

Risques connus : Risque d'allergie chez les personnes qui sont intolérantes aux sulfites. Les personnes intolérantes aux sulfites naturels devraient également éviter la consommation de produits contenant des additifs de sulfite (de E221 à 228). Peut provoquer de asthme essoufflement et toux.

Autorisation : la dose journalière maximale est fixée à 0.7mg/kg de poids corporel.

Alimentation biologique : non autorisé

Régimes spéciaux : d'origine chimique, il est compatible avec l'alimentation hallal, casher et végétarienne.