Breves

Pains aux graines de pavot, attention !

Si les plantes dont sont issues les graines de pavot utilisées dans la fabrication des pains ne sont pas issues de la même variété que celle utilisée pour la production illicite d’opium, elles contiennent néanmoins une faible quantité d’opiacés.

Après une alerte du Centre Antipoison de Paris au sujet de personnes ayant consommé des pains aux graines de pavot qui « présentaient des taux anormalement élevés de morphine et codéine dans leurs urines »,  la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a recommandé dans un communiqué de limiter la consommation de ces pains en attendant des analyses plus approfondies afin de déterminés si les graines de pavot présentes dans ces pains peuvent incriminées.

Les femmes enceintes, les enfants, les conducteurs de véhicules doivent être particulièrement attentifs. D’après la DGCCRF, les symptômes d’une forte consommation d’opiacés sont la somnolence, la confusion mentale, une fatigue soudaine et exécutive, nausées, rougeur du visage, bouche sèche, démangeaisons, constipation, rétention d’urine…

Photo de une Doïna Munteanu