Bonnes adresses Rhône Alpes

Les authentiques poissons du lac Léman

Eric Jacquier Lugrin

Il existe une forme de pêche professionnelle largement méconnue qui représente pourtant un patrimoine artisanal pour certains territoires. La pêche en eau douce, n’est pas l’apanage des pécheurs du dimanche. C’est avant tout une activité artisanale, porteuse d’emplois et de développement économique.

Une pêche durable

Sur les rives du lac Léman Eric Jacquier est représentatif de cette nouvelle génération d’artisans pêcheurs qui conjuguent tradition, respect des espèces et de l’environnement et modernité. Eric représente la troisième génération de pêcheurs dans la famille Jacquier. Il a connu la dureté des conditions de travail de son grand-père et de son père ainsi que toutes les évolutions du métier et du milieu aquatique du lac Léman.
Une vision globale qui lui a permis d’améliorer ses bateaux successifs, de concevoir des outils et  des méthodes modernes qui font maintenant vivre une entreprise de pêche artisanale forte de cinq salariés et d’un équipement moderne digne des meilleurs artisans pêcheurs de l’atlantique dans le plus grand respect de la ressource et des produits proposés à ces clients.

style=”text-align: justify;”>Des produits remarquables

style=”text-align: justify;”>Les espèces présentes dans le lac Léman sont particulièrement saines. Les eaux sont limpides et exemptes de pollution. Les Suisses qui détiennent les deux extrémités du lac veillent au grain.  Les feras, truites et ombles chevaliers ne se nourrissent que de plancton et d’insectes donnant une chère fine et délicate, sans pesticides ni antibiotiques, facile à cuisiner. Pour une plus grande fraîcheur, la pêcherie d’Eric Jacquier assure toutes les étapes de la filière. Aucun intermédiaire entre l’approvisionnement en direct du lac Léman et les clients – restaurateurs,  poissonneries, particuliers. Les poissons sont pêchés, préparés et conditionnés dans la demi-journée.

Un précurseurEric Jacquier

Si Eric Jacquier est le dernier pêcheur du lac à utiliser des filets dérivants, beaucoup moins rentables que d’autres méthodes de pêche, mais beaucoup plus respectueux de la ressource, c’est avant tout un formidable inventeur au service de son métier. Après la mise au point d’un appareil d’aide à la remontée des filets, il a conçu deux nouveaux bateaux : celui qu’il utilise actuellement, en aluminium, premier bateau de pêche couvert du lac, et le premier prototype d’un bateau de pêche hybride : un écobateau équipé de panneau photovoltaïque, naviguant en silence.

Encore plus proche des consommateurs

Pour mener jusqu’au bout sa démarche de proximité avec les consommateurs et sa volonté de faire partager son métier, deux nouveaux projets animent Eric Jacquier.

La création, toujours à Lugrin, d’un magasin de vente directe et d’une barge sur laquelle un atelier de préparation sera installé permettant au grand public d’acheter encore plus directement les poissons du lacs et les préparations réalisées à la pêcherie.

Eric Jacquier bateau

Jusque là, la pêche professionnelle n’était qu’un des aspects touristiques parmi d’autres du lac Léman. Avec le second projet d’Eric Jacquier, elle

deviendra un acteur à part entière. Installée dans une bâtisse à l’architecture typique des grandes résidences du lac, une maison et table d’hôte accueillera, à partir du mois de mai 2014, les touristes pour un séjour incluant une séance de pêche – départ à quatre heures du matin, levée des filets, etc. –  et la dégustation des produits du lac cuisinés par la quatrième génération Jacquier.

Comme beaucoup de réalisations d’Eric Jacquier, cette maison d’hôte à thème est une première en France. L’investissement est d’importance et bénéficiera à l’ensemble de cette zone du lac, calme et magnifique, mais trop méconnue des visiteurs.

Vente directe : Eric Jacquier – Villa “Port d’Attache” – 65, route départementale 1005  – 74500 LUGRIN.
Internet : www.eric-jacquier-pecherie.com

A lire également sur le site de nos confrères “Terroirs des chefs” le portrait d’Eric Jacquier

Chalais Gourmand LogoEric Jacquier est membre de l’association franco-suisse “Chablais Gourmand”

A lire aussi : La lotte, le foie gras du lac