Conservateurs

E284 Acide borique

L’acide borique est fabriqué chimiquement à partir d’un minéral assez rare : la sassolite. A l’état naturel, la sallolite jaillit dans les fumerolles de certains affleurements géologiques, se dépose et cristallise sur les roches environnantes. On en trouve en Toscane dans les lagoni.

Cet additif est récent (commercialisation en 2010) et son utilisation très réglementée  en Europe. E284 est catégorié “reprotoxique” dans le classement CMR (Cancérigène, mutagène et reprotoxique). L’OMS le déclare “inacceptable” comme additif alimentaire

L’acide borique est listé comme additif dans l’Union Européenne. Il est interdit Canada et en Australie, entre autres pays.

C’est un produit que l’on trouve aussi dans les insecticides, certains produits pharmaceutiques et cosmétiques.

Utilisation : conservateur.

Présence : dans l’U.E. il est utilisé uniquement comme conservateur dans le caviar en concentration maximum de 4000 mg/kg

Autorisation : Autorisé dans l’Union Européenne uniquement pour la conservation des oeufs d’esturgeons.

Risques connus :

L’acide borique peut causer de problèmes de fertilité, atteindre le foetus et l’embryon. Pure, la substance est très néfaste à l’organisme : desquamations, perte des cheveux, atteintes du foie, des reins, pancréas. Déjà à forte dose il attaque le système nerveux central (œdème cérébral).  Il est éliminé très lentement par l’organisme et sa présence est cumulative.

Alimentation biologique : il n’est pas autorisé dans l’alimentation biologique.

Régime spéciaux : d’origine synthétique ou minérale, cet additif est compatible avec l’alimentation hallal, casher et végétarienne.