Magazine

Le consensus de la baguette

Ils sont rares les motifs de cohésion nationale en ce temps perturbés. Alors réjouissons nous : 9 français sur 10* soutiennent la candidature de la baguette de tradition boulangère à l’inscription au patrimoine immatériel de l’humanité. 21 millions de personnes entrent chaque jour dans une boulangerie pour acheter 6 milliards de baguettes artisanales chaque année.

Et ils ont raison. Non qu’elle soit en danger malgré les pales copies de d’hypermarché, mais elle constitue, avec le béret, “l’un des principaux symbole de la France à l’étranger”. Pour la CNBPF (Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française) notre baguette véhicule “des valeurs de convivialité et de partage, le caractère populaire et le lien social et familial rendent ses savoir-faire et sa culture dignes d’être reconnus par l’Unesco”.

Ainsi, Dominique ANRACT, Président de la CNBPF a engagé le processus de reconnaissance, soutenu en janvier 2018 par Emmanuel MACRON lors de la cérémonie de la galette. Soutien reconduit à la même occasion en janvier 2019.

Le dossier a progressé : le 23 novembre 2018, il est inscrit à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel, tenu et complété par la direction général des patrimoines du ministère de la culture. Passage obligé, cette inscription constitue une étape capitale pour l’accession de notre baguette artisanale à la reconnaissance internationale de l’Unesco.

* sondage CSA

Photo Doïna Munteanu