Magazine

“Disney cuisine”, un surprenant nouveau label

De nombreux labels auto-proclamés existaient déjà. Le plus connu est sûrement “le produit de l’année” créé, défini et attribué par un groupement d’industriels de l’agroalimentaire.

Surfant sur la vague de “la recherche d’un mode de vie équilibré” et les peurs engendrées par les scandales alimentaires récents, voici que Disney se préoccupe de santé et de bien-être avec un nouveau label : “Disney cuisine”. Ce label pourra être affiché sur les emballages des partenaires de Disney Tous en Forme. On en trouve actuellement sur les produits de la marque Kellogg’s, le Gaulois ou Volvic par exemple.

 Les critères qui prévalent à son “l’attribution” sont ceux définis par le programme Disney Tous en Forme, des choix fondés sur “la collaboration avec des partenaires qui développent des produits équilibrés répondant aux exigences de la charte nutritionnelle Disney. Le document est consultable en ligne, mais en anglais uniquement.

Nous rappelons que le label “Nutri score”, instauré par le gouvernement en octobre 2018 selon des critères de santé publique, permet de classer la valeur calorique des produits alimentaires industriels ; mais… il est facultatif. Laissé à la discrétion des grandes firmes de l’agro-alimentaire, on ne le trouve que rarement sur les emballages et surtout pas sur les cancres du gras et du sucré.

Un autre label encore moins connu est intéressant pour les familles : Secteur Français des Aliments de l’Enfance (SFAE). Il est réservé aux produits à destination des enfants de 0 à 3 ans. Il permet de se repérer au moment où l’alimentation des tout-petits change et se diversifie.


 
 
 
 
 
 
 

Un site Internet d’informations sur l’évolution des besoins de l’enfant selon son âge complète ce logo : alimentationdutoutpetit.fr. Ce label a pu bénéficier du logo Programme national nutrition santé et répond à la norme AFNOR NF V90-001.

Une manière d’attester la conformité des produits aux normes françaises et européennes et aussi de se rassurer sur la bonne adéquation des portions préconisés avec nos habitudes alimentaires. Ce qui n’est pas le cas du label “Disney cuisine” pour lequel les portions mentionnées de tiennent pas compte de l’âge du consommateur.