Breves

Surveillons l’origine du bœuf

Le Canada autorise encore l’usage d’antibiotique dans la production de viande bovine. Une pratique permettant d’augmenter le taux de croissance des animaux.

Mais après la ratification par l’Assemblée nationale, le 23 juillet 2019, de l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (CETA), cette viande bovine canadienne pourra se retrouver dans nos assiettes en toute légalité. Au moins jusqu’en 2022, année où le règlement sur les traitements vétérinaires en vigueur en Europe s’appliquera aussi sur les viandes importées et quel que soit le pays d’origine.

En attendant, ce sera au consommateur de vérifier la provenance des viandes consommées. Dans la restauration collective, bon courage !