Magazine

Marc Veyrat contre le Michelin

A la parution du dernier Guide Michelin (110ème édition)en janvier 2019, mauvaise surprise pour Marc Veyrat, le chef haut savoyard alors triple étoilé : une étoile en moins pour son restaurant “la Maison des Bois”. Le grand cuisinier est ulcéré et conteste le motif de cette rétrogradation en déclarant, après la perte de sa troisième étoile : “Ils ont osé dire qu’on avait mis du cheddar dans notre soufflé de reblochon, Beaufort et tomme !”

Après quelques mois de mépris savamment médiatisé, le chef décide de faire volte face et attaque le Michelin au tribunal, le 23 septembre 2019 afin “que toute la lumière soit faite sur les raisons exactes de ce déclassement”.

Depuis déjà trois mois Marc Veyrat avait indiqué ses doutes sur les conditions de l’évaluation et de la visite des inspecteurs du Guide, mettant même en doute la réalité de leur passage l’année précédente. Il aurait réclamé au Michelin les additions prouvant leur passage.

Demande à laquelle le Michelin a répondu “Nous comprenons la déception de Monsieur Veyrat dont nul ne conteste le talent même si nous regrettons sa persévérance déraisonnable à accuser et à communiquer bruyamment. Nous voulons rappeler que notre premier devoir consiste à informer les consommateurs ce qui nous a amenés à revoir notre recommandation. Nous allons étudier ses demandes avec attention et y répondre sereinement.”

Des nouvelles après le prochain épisode : l’audience en référé devant le tribunal de Nanterre  le 27 novembre 2019