Breves

Pour éviter le gaspillage alimentaire, apprenons à lire les étiquettes

Deux mentions servent souvent de butoir pour faire le vide dans nos placards et nos réfrigérateurs : la DLC, date limite de consommation et la DDM, date de durabilité minimale.

La première, la DLC, est un indicateur de durée sanitaire pour les produits frais. Passé la date indiquée, les produits ne peuvent jamais être vendus ou donnés (œuvres caritatives) et il est fortement conseillé de ne pas les consommer. Une marge de sécurité semble toutefois exister après cette date.

La seconde, la DDM, est l’indicateur de la meilleure période de consommation. Au delà, le produit reste sain sur le plan de l’hygiène, mais peut perdre certaines de ses qualités gustatives, voir sa texture ou ses qualités nutritionnelles s’altérer. Vous pouvez donc le consommer sans risque sanitaire.

En résumé : DLC dépassée, attention ; DDM dépassée, je peux consommer !