Magazine

Viande et végétal, chacun son appellation

Pas moins de quatre amendements interdisent désormais l’usage de termes liés à la viande ou lait pour des produits contenant des produits d’origine végétale. En ligne de mire, les préparations véganes : steaks, fromages, pâtés, etc composés pour une bonne partie de soja.

Depuis novembre 2019, ces amendements modifient le code de la consommation et le code rural et de la pêche maritime en indiquant que les dénominations associées aux produits d’origine animale ou traditionnellement utilisées pour désigner des denrées alimentaires d’origine animale ne seront plus utilisées pour décrire, promouvoir ou commercialiser des produits alimentaires contenant une part significative de matières végétale ou des protéines végétales se substituant aux protéines animales.

Ainsi les termes “steak”, “filet”, “bacon”, “saucisse”, “pâté”, “merguez”, etc. mais aussi “fromage”, “lait”, “crème” ne doivent plus figurer sur des produits végétariens ou véganes.

Le législateur a considéré la demande des consommateurs pour plus de transparence. Les termes associés aux produits d’origine animale sont considérés comme des outils marketing trompeurs sur la véritable nature des produits : “De telles dénominations entretiennent la confusion dans l’esprit du consommateur, voire introduisent un principe d’équivalence entre ces produits en recourant au vocabulaire carné pour présenter certains produits végétariens ou végétaliens. Celui-ci (le consommateur) doit avoir toutes les informations nécessaires pour faire un choix conscient qui correspond à ses goûts alimentaires.”

Effectivement, une préparation contenant à la fois de la viande et des matières végétales, comme le soja est très rentable pour le producteur par rapport à un steak pur bœuf. Il est tentant d’utiliser une formulation marketing donnant l’impression d’être composé uniquement de viande.

Ces restrictions présentent un avantage pour les consommateurs véganes. Les industriels sont ainsi encouragés à développer une offre de produits 100 % d’origine végétale et à le faire savoir clairement sur les emballages.