Actualités Breves

Pour le “patriotisme de croissance”

Le guide gastronomique “Gault et Millau” prend position par la voix de son président Jacques Bally et milite pour un “patriotisme de croissance“.

Dans une interview accordée à nos confrères de Nice Matin, Jacques Bally appelle au “patriotisme de croissance” qui pourrait prendre la forme d’une “déduction fiscale extraordinaire sur l’impôt” bénéficiant aux personnes qui ont “participé à la reprise d’activité des métiers du savoir-vivre à la française”.

Si nous partageons le point de vue de Jacques Bally “Ceux qui imaginent qu’on prendra les mêmes habitudes pour recommencer se leurrent. Tout simplement parce que le déconfinement n’effacera pas l’appréhension” ; le périmètre d’une telle déduction fiscale s’avère difficile à définir et son application sujette à des jalousies corporatistes.

Un engagement citoyen nous semble plus pertinent. Si nous avons pu ériger en héros les personnels soignants et toutes les professions qui ont continué à assurer les besoin vitaux de la société, nous pouvons, après le confinement, nous montrer solidaires des restaurateurs, artisans des métiers de bouches, producteurs de proximité qui assurent non seulement la fourniture de produits de qualité et de biens alimentaires totalement nécessaires à notre vie quotidienne, mais aussi qui nous permettent des moments irremplaçables de plaisir, de partage autour de la culture gastronomique.

Nous rejoignons pleinement Jacques Bally lorsqu’il invite “tous les Français à fêter la France et ses territoires”.