Quels sont les fruits et légumes à manger en mars ?

Partager

A chaque fruit et a chaque légume sa saison. On vous a concocté un calendrier des fruits et légumes de saison pour le mois de mars.

Les légumes de mars

La carotte est une source importante de caroténoïdes, des composés qui lui donnent sa belle couleur orange, et qui sont bénéfiques pour la protection des cellules. La carotte a l’avantage de pouvoir être cuisinée de différentes façons : râpées en salade, à la vapeur, en purée, en soupe, glacées ou bien rôties au four.

Des carottes fraîches

Le céleri-rave a des propriétés anti-inflammatoires et joue une action dans la prévention du cancer grâce à sa teneur en flavonoïdes. Facile à préparer, il se marie avec des recettes salées qu’il relève de sa note gourmande.

Le chou vert est, comme son cousin le chou-fleur, riche en glucosinolates. Très souvent associé à des plats traditionnels et riches, on peut également cuisiner le chou vert dans de délicieuses poêlées, ou en salade.

Le chou-fleur est riche en glucosinolates, des substances que l’on retrouve dans les légumes crucifères et qui ont un rôle protecteur contre le cancer grâce à leur capacité d’aider le foie à éliminer les substances toxiques. Il se déguste cru ou cuit, en salade, en gratin, en entremets, en beignet…

L’endive contient de l’acide chimérique – un composé aux propriétés antioxydants – ainsi que de la vitamine A, B9 et K. L’endive est délicieuse crue – en particulier en salade – ou cuite braisée le plus souvent.

L’épinard est riche en bêta-carotène, qui a une action bénéfique sur la santé des yeux. Il a également un fort pouvoir antioxydant ce qui l’implique dans la prévention du cancer.

Le navet est riche en vitamines, notamment en vitamines C, B9 et B6. Il est également source de calcium et de potassium, nécessaires à la bonne santé des os. Le navet se prépare comme les pommes de terre : en purée, frites, en croustilles, au four, rôtis, sautés, etc.

Le panais est un légume ancien, cousin de la carotte, qui est très riche en fibres. Les panais se prêtent à toutes vos envies : tarte, potage, purée, gratin…

Panier de panais

Le poireau fait partie de la même famille que l’ail et l’oignon. C’est un légume résistant que l’on retrouve toute l’année sur les étals des marchés. Sa saveur subtile et délicate agrémente à merveille les soupes et les salades. Il s’accommode de bien des façons, cuit en vinaigrette, étuvé au beurre, en gratin, en tarte ou en flamiche.

Le radis noir est un légume oublié qui mérite le détour des papilles. Il est reconnu pour aider à traiter les troubles digestifs dûs à une mauvaise circulation biliaire, mais aussi l’inflammation et l’hypersécrétion des voies respiratoires supérieures (rhume, sinusite, etc). On le cuisine aussi bien cru que cuit.

Le salsifis constitue une intéressante source de fibres alimentaires. Il se consomme en ragoût, crû en salades, ou sauté. C’est un légume injustement oublié.

Les fruits de mars

Le kiwi est riche en vitamines C et K1, sélénium et en fibres. Il est aussi source de vitamine B9. On le trouve maintenant toute l’année grâce à une production française.

L’avocat est excellent pour la santé, riche en graisses insaturées, il s’apprête de mille et une façon, que ce soit avec une vinaigrette, en salade, en mousse, farci ou dans le traditionnel guacamole. L’avocat peut également devenir une garniture à sandwich, à la fois délicieuse et originale.

La mangue est quant à elle bien pourvue en minéraux et en fibres, elle se distingue surtout par son exceptionnelle concentration en vitamine C et en carotène. La Réunion et la Guadeloupe en sont les principales productrices en France.

Mangues de Guadeloupe

L’ananas riche en vitamine C et en manganèse. Ce fruit est surtout connu pour sa substance active, la broméline. Cru, il se mange en seul, mais il supporte très bien une cuisson rapide à la poêle pour accompagner les entremets et les glaces.

L’orange, tout comme la clémentine et la mandarine est riche en vitamines C, une vitamine importante en hiver pour stimuler les défenses immunitaires.

La poire d’automne/hiver, comme la Conférence ou la Comice, concentre de précieux antioxydants dans sa pelure. Privilégiez les poires biologiques, car les pesticides se concentrent eux aussi dans la peau.

La pomme, tout comme la poire, concentre de précieux antioxydants dans sa peau. Mais c’est l’un des fruits les plus traité aux pesticides. Il est donc préférable de la choisir dans la filière Bio.