Tours passe au bio dans ses cantines

Partager
Un intérieur de cantine scolaire avec des chaises et des tables

Innovant dans le domaine de l’alimentation des élèves des écoles, le maire écologiste de Tours, Emmanuel Denis, a créé une délégation alimentation dès son élection.

Dans la poursuite de cette politique alimentaire, Les repas des 8 500 élèves des établissements scolaires qui mangent quotidiennement à la cantine seront livrés – à partir de 2024 – par une nouvelle cuisine centrale dont l’aménagement est axé sur le traitement des aliments bio et locaux. 10 millions d’euros hors taxes d’investissement pour des repas composés de 100 % de fruits et de légumes bio, d’au moins 50 % de viande locale, et d’un menu végétarien. Les repas des crèches municipales seront à 100 % faits maison.

Une démarche qui touche aussi les personnels des cantines. Pour Mathieu Giovanetti, directeur en charge de l’alimentation à la Ville, ” Certains agents suivent déjà des formations pour le végétal fait maison, nous souhaitons que nos cuisiniers deviennent des cuisiniers formateurs, Tours doit donner l’exemple”.

Pour la ville de Tour, la politique alimentaire va au-delà de la restauration scolaire. Elle intègre aussi les marchés de plein-air, le marché de gros, la Cité de la gastronomie, les petits espaces de restauration. La ville entend également relancer l’économie agricole locale par ses achats de produits alimentaires.