Le plastique, c’est fini

Partager
Fini les emballages plastiques pour les fruits et les légumes

Dès le 1er janvier 2022, selon un décret qui doit paraître aujourd’hui, les emballages en plastique pour un grand nombre de fruits et de légumes seront interdits.  Les oranges, clémentines, kiwis, mandarines, citrons, pamplemousses, prunes, melons, ananas, mangues, fruits de la passion, kakis, pommes, poires, bananes, sont concernés pour les fruits. Pour les légumes, ce sont les concombres, tomates, poireaux, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, pommes de terre, carottes, oignons et navets, choux, choux-fleurs, courges, panais, radis, topinambours et légumes racines.

Seuls les lots de plus de 1.5 kg pourront encore être emballés dans du plastique.

Sursis

Mais comme toujours, en France, il y a des « sursis ». Les industriels ont obtenu un report pour les tomates cerises, pêches, abricots et haricots verts jusqu’en juin 2023.

Les pommes de terre et carottes primeur, les épinards et les cerises auront droit au plastique jusqu’à la fin 2024. Et enfin juin 2026 pour les fruits rouges et ceux vendus mûrs à point.

La loi date déjà de janvier 2020, mais le décret d’application ne serait publié que le mardi 12 octobre 2021.