Cantines, enfin vers une alimentation plus saine ?

Partager
Repas bio dans une cantine. Image "La croix"
Crédit photo “La Croix”

Depuis la rentrée 2021, une démarche globale semble initiée par le ministère de l’Éducation nationale pour proposer une alimentation plus saine où le bio et le local trouvent enfin leur place. Moins de viande et de produits importés de contrées lointaines aussi pour limiter l’empreinte carbone.

De la compétence des Mairies, des départements ou des Régions, les cantines scolaires sont tributaires de la politique alimentaire définie localement. Mais les élus sont de plus en plus nombreux, à l’image de la ville de Chartres, de Bordeaux ou de la région Rhône Alpes à diminuer la viande et le poisson et à proposer des aliments achetés en circuit court.

Si la tendance se poursuit, on verra même assez rapidement la moitié des plats de restauration scolaire et universitaire en mode végétarien ou végétalien. Mais les intentions politiques se heurtent encore aux habitudes. On constate que, malgré une diversification de l’offre vers le « sans viande », ce sont quand même les plats à base de viande qui sont choisis en premier, limitant ainsi le choix pour les clients suivants.