La fin du plastique d’emballage signera-t-elle la fin de certains légumes en libre service ?

Partager
Vers la fin des emballages plastiques pour les légumes

A partir du 1er janvier 2022, il sera interdit d’emballer de nombreux fruits et légumes avec des matières plastiques. Environ 30 produits sont concernés pour des quantités inférieures à 1.5 kilos. La mesure est connue depuis plus de six mois mais les producteurs et les industriels n’ont pas encore trouvé de solution viable. Par exemple, le carton ne permet pas de préserver les radis, les pousses de soja et quelques autres petits légumes de la déshydratation.

Jacques Rouchaussé, président des producteurs de légumes de France s’inquiète : « Quand vous êtes à des coûts, pour certains emballages allant jusqu’à 5 à 6 fois les prix actuel, vous n’êtes tout simplement pas en capacité de mettre en œuvre le dispositif ». Certains producteurs risquent de ne pouvoir continuer à vendre leurs produits dans les commerces de détail et d’arrêter leur activité.

On pourrait aussi voir certains produits disparaître des étalages : fruits coupés, petits légumes, salades pré coupées, etc. pour des quantités inférieures à 1.5 kilos.

Lire aussi notre sujet : “le plastique, c’est fini”